• Laurence Roumilhac-Godillot

L'art de la reconversion et de la cuisine, le tout au Pays Basque !

Updated: Feb 18


LES RDV FEEL GOOD


LUNDI 24 JANVIER 2022


Chaque lundi matin @delintentionalaction, donne la parole à un ou une entrepreneur(se) qui a choisi de vivre de sa passion, histoire de nous inspirer au cas où on n'en manquerait un peu en ce moment ! (d'inspi) pour voir la vie du bon côté. Aujourd'hui nous vous présentons le portrait de Carole de Courson, et oui, il s’agit encore d’une femme, mais ne vous inquiétez pas, les hommes votre tour arrive le mois prochain !

Reprenons, donc ce matin nous vous présentons le portrait de Carole de Courson, et là Attention, ça pique un chouille mais nous savons mettre notre égo de côté, (humilité : très très grande qualité).

Alors tour à tour, notre Carole a été biochimiste, journaliste, marketing developper, (à lire en anglais), prof de cuisine pour les enfants, peintre en décoration pour réaliser de fabuleux trompes l’oeil, a officié en tant que back office pour une boite de son mari, puis ensemble ils ont été restaurateurs, et parce que l’art de la reconversion n’a pas de secret pour elle (eux), maintenant elle gère, toujours avec lui, son mari, “figure phare” (...) du pays basque, une entreprise qui a su indéniablement tirer parti des progrès de notre temps car eCharge installe des bornes (et là Attention encore, ça va vous surprendre), … pour recharger vos voitures électriques. eCharge, est basée à Bidart avec deux antennes à Bordeaux et à Toulouse. Un beau business !

On peut donc clairement ajouter “Visionnaire” au palmarès des nombreux talents de Carole, parce qu’à tous ceux qui rechignent encore sur le sujet -voitures électriques- va falloir s’y faire les gars. Vu le prix de l’essence, nous en tout cas on y réfléchit sérieusement !

On applaudit donc des deux mains, cet esprit multitâches, agile et discret qui cumule 35 ans de mariage avec le même mari, 3 enfants et 2 chiens, cette maîtresse de maison parfaite qui travaille avec son mari donc (encore une… décidément vous avez toute notre admiration les filles, alors ça vaut c'que ça vaut mais bon, sachez le …), et surtout Carole a été ce guide extraordinaire qui nous (m’a) accueilli dans ce petit écrin de mondanité (Biarritz) niché au bord de l’atlantique alors que mon mari sillonnait les parcours de Golf avec le sien et que je ne connaissais rien ni personne. (merciiiiiii mille fois). Carole, elle m’a donné les codes, elle m’a présenté à tout le monde, m’a emmené en Espagne claquer mes tunes chez Zara parce que c’est moins cher Zara, là bas, on a skié ensemble dans la station du Roi d’Espagne (hey hey), et aussi et surtout à force de faire la naïade sous mon nez dans l’océan tous les matins, elle m’a donné envie de nager avec elle, une combi, des palmes et Iban, son superbe maître nageur de 22 ans de moins que nous. (dis donc ce bol qu'il a eu le Iban).

Mais ça ne s'arrête pas là car Carole est aussi un cordon bleu hors pair. Chez elle, aucun risque de vous retrouver devant une assiette de gigot avec un arrière goût de saumon fumé, parce c’est service Palace en toute occasion. Hélène Darroze et toute la clique de cuistos mal léchés qui squattent les primes times toute la semaine à la téloche n’ont qu’à bien se tenir, et moi me la boucler mollement avec mes lasagnes (mon plat signature (hohoho), dont je clame indéniablement un peu trop haut et fort l’exceptionnalité façon Mercotte dans ses émissions à la noix, (adorées de mon mari…), qui font hérisser mes petits poils.

D’ailleurs (entre parenthèse)…, je m’demande si cette vieille peau (de Mercotte) n’aurait pas dernièrement procédé à mon insu, non seulement à une attaque de mes talents de cuisinière (à force de me moquer d’elle), mais aussi (et là ça me fout un coup), à une opération brutale et surtout très prématurée d’affaissement d’une partie de mon visage rapport à la gueule que j’ai en ce moment quand jme lève le matin, (..) (oh non mon Dieu faites que jamais je ne ressemble à cette vilaine dame toute fripée et pas sympa du tout… et oui, je fais partie de ceux qui prient régulièrement comme si miraculeusement mes vœux allaient être exaucés par les voix divines ! ().

Bon, revenons à Carole, culinairement parlant, vous avez compris on peut donc tous clairement aller se rhabiller, parce qu’en plus, comme si ça ne suffisait pas de nous en coller plein la vue à chaque dîner, elle se perfectionne toutes les semaines en prenant des cours de cuisine. Autant vous dire que nous ne l’avons jamais invité à dîner chez nous : barre trop haute. (inutile de se ridiculiser, pas bon pour notre petit égo, on préfère de loin se lécher les babines chez elle et s'écrier “oh pu…n une tuerie cette crème renversée ma Carole !".

Alors, nous allons simplement conclure ce portrait en souhaiant longue vie à Carole, cette belle et chicissime blonde désormais biarrote qui assume son âge, son statut, ses rides, et ses talents : l’accord parfait entre la féminité, l'abnégation, la délicatesse et la distinction. (rien que ça), et oui rien que ça.

Maintenant que tout est dit, si vous êtes détenteur d’une voiture électrique et/ou que vous avez l’intention dans un élan de lucidité, d’investir dans les mois qui viennent dans ce genre d’engin, vous pouvez contacter Carole qui se fera un plaisir de vous équiper en mode service palace comme à la maison ! eCharge.

À lundi prochain

Et n'oubliez - pas : À la fin de l'interview, à la question “ si vous aviez besoin d'un coup de pouce pour développer votre business, ce serait lequel ?” N'hésitez pas à contacter Carole, Lucile, Pascale et Christelle , portraits des semaines précédentes parce que je suis sûre que l’un ou l’une d’entre vous peut les aider et nous on trouverait ça vraiment HYPER FEEL GOOD ! Bonne semaine,
 Joyeusement !
 Laurence


PS : nouveauté à partir de cette semaine, nous vous partagerons le lien du sketch préféré de l'entrepreneur(euse) que nous mettons en avant, directement dans la newsletter parce que rire est quand même l'une de nos activités préférées. (au cas où vous ne l'auriez pas complètement compris) et surtout pour les fainéants qui n'auraient pas le temps de découvrir le portrait immédiatement mais qui prendraient quand même bien 5 mn pour se gondoler derrière leur écran. 😉 Le sketch qui rend hilare Carole : https://youtu.be/WMdFnFjyR48




 

Le truc de la semaine qui nous a fait réagir

⬇︎

À tous les parents qui ont des enfants atteints du syndrôme du TDA ou TDHA, munissez vous rapidos d’un petit livre qui s’appelle Mon cerveau a besoin de lunettes, c’est paraît-il une merveille, dixit une maman très au fait sur le sujet.

Une mine d’or de conseils pour aider vos enfants et vous à gérer ces troubles de l’attention qui pourrissent la vie de tout le monde, à commencer par eux. N’hésitez pas non plus à l’offrir au prof principal de votre petit chou, ça aidera peut-être certains enseignants à comprendre qu’il s’agit non pas de gosses mal élevés mais d’enfants atteints d’une maladie qui nécessite une réelle prise en charge thérapeutique et médicamenteuse.

Les adultes qui n’ont pas été détectés jeunes mais qui ont encore un peu trop la bougeotte peuvent également lire ce livre, car il recèle d’innombrables trucs et astuces très efficaces pour gérer leur hyperactivité. Et n’oubliez pas non plus de dire pardon à vos parents (vivants ou pas), même si vous n’y êtes pour rien, parce qu’ils ont dû en chier sévère quand vous étiez petits (...). (cf. voix divines et tout le tintouin. oui oui ils nous entendent la haut !)

Assurément FEEL GOOD !

 

Autre truc découvert cette semaine mais là on ne se prononce pas, on vous laisse vous positionner c-à-d faire appel à votre libre arbitre autrement dit la partie la plus adulte de vous-mêmes.

⬇︎

Elyse, Une application à télécharger, façon Tinder, pour permettre aux jeunes de s’impliquer dans la campagne présidentielle et identifier le candidat qui leur colle le plus à la peau ! c-à-d celui qui se rapproche le plus de leurs idées. Ils répondent à 200 questions et hopla, on leur dit pour qui voter. Ébouriffant. (Les adultes peuvent tester aussi).

FEEL GOOD ou pas ? nous, on est mich mich

Merci VP (bien fait de dîner avec toi ce we moi, je serai passée à côté de ces 2 infos !)

 

Le truc psycho qui nous a interpellé cette semaine

⬇︎

Depuis plusieurs mois, chaque fait d'actualité vous fait plonger dans une spirale de stress dont vous n'arrivez pas à sortir. Eco-anxiété, surinvestissement émotionnel... et si vous aviez "l'esprit collant" ?

Plus ça va, moins ça va. À force de scroller sur les réseaux sociaux, le climat anxiogène de ces derniers mois vous plonge dans une crise d’angoisse permanente. Chaque jour, c’est un nouveau féminicide, une crise internationale, une énième manifestation du réchauffement climatique, le récit poignant dans le procès des attentats de Paris - liste non exhaustive malheureusement - et à chaque fois, le sentiment de sombrer dans un puits sans fond de stress. Le pire, c'est que vous ne pouvez pas vous empêcher d'y replonger. Sans doute, avez-vous “l’esprit collant”.

Comment, alors, sortir de cette spirale ?

Le moyen le plus efficace de vivre avec un esprit collant n'est pas de lutter, mais de changer votre relation avec lui. Cela signifie adopter une vision plus large, un recul, une attitude de curiosité et d'humour au lieu de jugement, d'alarme et d'urgence.

Autre technique, très efficace : Réduire sa consommation d’actualités, en lâchant son smartphone ou en évitant les réseaux sociaux. En tant qu'êtres humains, nous ne sommes pas conçus pour le niveau de stimulation auquel nous sommes maintenant exposés. Nos cerveaux sont épuisés par tout le traitement et n'ont pas le temps d'arrêt suffisant pour s'éteindre. Parce que nous n'avons jamais eu ce niveau de traitement de l'information auparavant, nous ne savons pas comment nous réguler.

Une fois identifié - et accepté - ce trait de caractère, on peut tenter l’art-thérapie, le sport ou à la méditation par exemple, pour se vider l’esprit. Évitez les trop-pleins émotionnels et anxiogènes, qu’on ait ou non un “esprit collant”, fait partie des gestes de prévention santé, au même titre qu’une alimentation variée ou une bonne hydratation au quotidien. (allez hop ! c'est notre tournée : Evian pour tout le monde!)

Conseils d'expert FEEL GOOD.

 

Le truc qui nous a ému aux larmeset dont on a oublié de vous parler la semaine dernière (l’âge peut-être …)

⬇︎

"Presque", le film de et avec Alexandre Jolien et Bernard Campan que nous avons eu l’immense chance de voir en avant-première. Une leçon d’humilité, d’humour et de vie.

Les 2 protagonistes, Louis (croque mort, célibataire endurci) et Igor (féru de philo, infirme et livreur de légumes bios), vont s’épauler tout au long de ce périple pour conquérir pas à pas un art de vivre, une liberté face au regard de l’autre, nous délivrant ainsi une leçon ultime : aimer la vie telle qu'elle se donne et se départir de soi.

Ultra FEEL GOOD.

Merci @karpop

 

N'oubliez pas de partager cette newsletter au plus grand nombre. enfin … sauf aux gros mal élevés évidemment à qui on adresse un message tout particulier : si vous avez envie de vous désabonner de cette newsletter d'un coup sec (couic !), vous gênez pas parce que nous, à votre place, on aurait du mal à supporter tant de bonne éducation d'un coup ! (…)


1 view0 comments
LAURENCE ROUMILHAC
EXECUTIVE COACH & FORMATRICE PROFESSIONNELLE
Coaching & Formation Laurence Roumilhac